Sidya Touré, président de l'UFR
  • Page Views 1451

Guinée : voici pourquoi Sidya Touré voyage à l’étranger

Lors de l’assemblée générale de l’Union des forces républicaines du samedi 03 septembre 2016, le président du parti, Sidya Touré, s’est prononcé sur  les prochaines élections communales. Il  n’a pas manqué de souligner qu’il pourrait être d’accord avec l’opposition républicaine pour travailler pour le pays. Plusieurs autres sujets ont été abordés par le Haut représentant du chef de l’Etat.

A l’entame de cette déclaration, le Haut représentent du chef de l’Etat a signalé qu’il voyage pour aller préparer sa vie : «La première question qui m’a été posée, il paraît que cette fois-ci j’ai duré, mais un mois ce n’est pas une durée. Moi je suis là, personne ne me paye. Donc je dois voyager pour préparer ma vie. Ce n’est pas du fait que je suis Haut représentent que je gagne de l’argent. D’ailleurs il n’y a pas de salaire là-bas. Pour ceux qui veulent avoir de nouveaux postes, qu’ils sachent qu’il  y a pas de salaire là-bas.»

Ensuite, le président de l’UFR a affirmé avoir été convaincu que des restructurations faites au sein du parti ont porté leurs fruits, qu’il a compris que les nouveaux représentants sensés être élus assument leurs responsabilités parce que quand il appelle à moins de vingt-quatre heures il obtient les résultats.

Le président de l’UFR a fait savoir qu’ils feront en sorte que ces reformes accélèrent après Conakry pour atteindre les autres zones afin que les nouveaux représentants qui seront élus puissent les aider pour la mobilisation du parti, qu’ils continueront cette restructuration parce que c’est elles qui vont préparer pour le parti les élections communales : «Les élections prochaines, nos candidats seront présentés partout où on n’a pas d’accord avec un autre parti. Nous aurons des candidats partout. Donc vous devez vous préparer pour ça. Notre position sur cette question est que nous devons faire les élections communales avant, parce que si on se met à parler des quartiers, nous allons passer l’année à discuter et nous n’aurons pas réussi à mettre en place les communes rurales normalement qui devraient permettre d’accélérer le processus de développement dans l’intérieur du pays qui est la principale préoccupation de l’UFR. Nous allons faire la promotion des jeunes parce que nous avons constaté que partout où ces problèmes ont été posés, ils ont été vraiment en tête de tout cela. Nous avons compris que ces deux couches sociales se battent vraiment pour le parti dans les quartiers et dans les communes. Nous nous battrons pour que les accords que nous avons eus en août 2015 soient respectés.»

 Plus loin, il a affirmé que pour le parti, le meilleur moyen est la position qu’il a eue : «Nous avons pensé qu’à l’UFR, le meilleur moyen était d’avoir le positionnement que nous avons eu comme le disait le responsable à l’organisation tantôt. L’UFR continue son bon homme de chemin. Nous n’avons pas changé.  Nous sommes toujours un parti qui place au dessus de tout l’intérêt des populations guinéennes, mais la raison de notre positionnement aujourd’hui, apparemment cette position n’a pas l’ère de déplaire à tout le monde maintenant. Il y a beaucoup de décrispations. Nous entendons du côté de ladite opposition républicaine des possibilités même de collaboration. Donc cela veut dire peut-être que nous allons vers un consensus qui nous permettra de placer les intérêts des populations guinéennes au devant de nos préoccupations. Cela ne gâche à rien qu’au moment des élections, chacun reprenne sa position pour solliciter les électeurs et faire en sorte qu’ils puissent apporter leurs voix. Je sais seulement que cette évolution est profitable et que nous saluons cela».

Au terme de cette déclaration, Sidya Touré a dit avoir encouragé le chef de l’Etat et le gouvernement à poursuivre les grands projets entamés : « Nous avons encouragé le gouvernement, notamment le chef de l’Etat pour les grands projets structurants du pays, les infrastructures ; l’Agriculture ; l’électrification. Nous avons encouragé le gouvernement d’aller à l’avant, parce que c’est la préoccupation majeure de nos compatriotes aujourd’hui. Je l’ai dit et redit. Cela ne fait pas de l’UFR un parti de la mouvance présidentielle. Nous sommes l’UFR et nous restons l’UFR

Mamadou Saidou DIALLO pour Plus224.com

+224 666 99 03 48

Share This Article

Rencontre Alpha Condé – Cellou Dallein : les citoyens de Labé d’accord pour une fois

Next Story »

CAN 2017 : les 16 pays qualifiés !

One Comment

  1. prince camara
    septembre 9, 2016

    bon courage mon frere

    Répondre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFRIQUE

Parcourir plus d'articles

More

ECONOMIE

  • gg-1

    Loto Super 4 Jackpot : Une agréable surprise offerte aux parieurs de Guinée Games

    2 mois ago

    Lundi 04 décembre 2017, la société de loterie guinéenne, ‘’Guinée Games’’ procédera au lancement officiel  de son nouveau produit appelé ‘’Super 4 Jackpot’’. Cette cagnotte mise en ...

    Read More
  • abdallah

    Commerçants victimes de pillage: Le Goha menace de fermer les marchés du pays si…

    4 mois ago

    L’épineuse question de dédommagement des commerçants victimes de pillages lors des évènements politiques  de ces dernières années est loin d’être mise au placard par le Groupe Organisé ...

    Read More
  • ananas_2_0

    Économie: Reprise de la commercialisation de l’ananas guinéen en France

    6 mois ago

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour les paysans guinéens. La consommation de l’ananas du pays va bienôt franchir les frontières nationales et africaines. Selon Rfi, avec 100 ...

    Read More
  • Parcourir plus d'articles

    More

    CULTURE

    SOCIETE

    Parcourir plus d'articles

    More
    }