dsc02517
  • Page Views 392

Guinée: La fête du 1er mai célébrée sur fond de dénonciation des syndicats

La fête internationale du travail a été célébrée ce lundi 1er mai à l’Esplanade du peuple sous le thème « Protection de l’emploi, le salaire décent pour le développement socioéconomique durable de la Guinée.»

Présidée par le Premier ministre Mamady Youla, cette fête s’est déroulée en présence des différents leaders syndicaux, des travailleurs, Responsables du patronat et plusieurs autres autorités publiques.

El hadj Amadou Diallo, Secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), a affirmé que le thème retenu pour la célébration de la 131ème fête du travail prend en compte les préoccupations des travailleurs guinéens : « le thème de cette année vient à propos. Car, toutes les luttes que le mouvement syndical a menées durant ces dernières décennies interpellent le gouvernement et les employeurs à avoir une meilleure politique de l’emploi sur tout celui des jeunes et de salaire décent permettant aux travailleurs d’être à l’abri. »

Après avoir rappelé les différents acquis de la dernière grève de l’inter centrale, Amadou Diallo soutient que la Guinée célèbre ce 1er mai dans une situation difficile : « notre fête se tient dans une situation particulièrement difficile, marquée par une crise économique et le chômage, la perte d’emploi, du pouvoir d’achat, le bas salaire, le manque de protection sociale. Conséquences : une détérioration des relations de travail entre partenaires sociaux marquée par une violation de la législation du travail et des conventions internationales

En présence du Premier ministre Mamady Youla, le Secrétaire général de la CNTG a dénoncé la corruption, la mal gouvernance et la violation des textes réglementant le travail en Guinée : « l’inter centrale CNTG-USTG déplore les pratiques telles que la corruption, l’impunité, la non-application des décisions de justice, l’insécurité et la mauvaise gouvernance. C’est le lieu, spécialement, de dénoncer l’augmentation du nombre des barrages non conventionnels  sur tous les axes routiers pour arnaquer les pauvres travailleurs et des autres citoyens. Cette situation déplorable décrédibilise la Guinée et décourage les investisseurs étrangers. »

Dans son intervention, le Premier ministre a réaffirmé la détermination de son gouvernement à la promotion du travail décent et le respect des normes internationales. «Le gouvernement réaffirme sa détermination à promouvoir la réalisation effective des normes internationales du travail pour contribuer à la promotion du travail décent, condition sine qua non  de tout progrès et de toute paix sociale durable. Dans le même ordre d’idées, le gouvernement réaffirme son attachement inconditionnel au respect des libertés fondamentales et au droit de toutes les formes d’exercer dans la liberté et la légalité ses droits», a-t-il déclaré.

Par rapport aux récentes violences à Boké, Mamady Youla a lancé un appel aux partenaires sociaux notamment de veiller à la prise en compte des revendications des populations, mais aussi aux jeunes.

«Les événements récents de Boké sont là pour rappeler l’urgence d’offrir des perspectives professionnelles à nos jeunes, mais aussi à l’absolue nécessité de préserver nos acquis et notamment nos outils de travail. Je lance un appel à toutes les parties prenantes, je veux parler des partenaires sociaux mais aussi de tous les acteurs impliqués de près ou de loin dans les questions d’emploi pour veiller à ce que les revendications légitimes des jeunes, notamment en ce qui concerne les questions d’emploi et d’amélioration des conditions de vie, ne soient pas l’occasion pour certains de créer des troubles dans notre pays et se lancer dans des actions violentes et la destruction systématique des biens publics. Nous devons impérativement régler nos différends par le dialogue et veiller tous à préserver nos acquis obtenus grâce aux efforts de tous. »

Plus loin, le Premier ministre a déclaré que son gouvernement s’engage à examiner tous les points évoqués par les syndicalistes : « S’agissant des points de revendication soulevés par votre porte-parole, le gouvernement s’engage à les examiner avec la plus grande attention et à en assurer un suivi minutieux afin de consolider la quiétude et la paix sociale dans notre pays.»

Guineenews

Share This Article

FC Akanda : Kouyaté marque son onzième but

Next Story »

Tournée de Cellou à l’intérieur : C’est pour avoir de l’argent selon Bah Oury

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFRIQUE

Parcourir plus d'articles

More

ECONOMIE

  • abdallah

    Commerçants victimes de pillage: Le Goha menace de fermer les marchés du pays si…

    2 semaines ago

    L’épineuse question de dédommagement des commerçants victimes de pillages lors des évènements politiques  de ces dernières années est loin d’être mise au placard par le Groupe Organisé ...

    Read More
  • ananas_2_0

    Économie: Reprise de la commercialisation de l’ananas guinéen en France

    3 mois ago

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour les paysans guinéens. La consommation de l’ananas du pays va bienôt franchir les frontières nationales et africaines. Selon Rfi, avec 100 ...

    Read More
  • primature

    Guinée : La grève dans le secteur bancaire suspendue

    5 mois ago

    Grâce à l’implication du Premier ministre Mamady Youla, les employés de banque et le patronat ont trouvé un accord. Cet accord a été obtenu dans la nuit ...

    Read More
  • Parcourir plus d'articles

    More

    CULTURE

    SOCIETE

    Parcourir plus d'articles

    More
    }