pup-chicha
  • Page Views 909

Guinée: Une affiche publicitaire qui scandalise certains citoyens à Conakry

Depuis quelques mois, une réclame de la chicha est exposée dans certains lieux publics de Conakry. Ce tabac interdit puis réglementé par l’Etat, montre une affiche qui expose des parties sensibles d’une jeune fille, une image qualifiée d’outrage public à la pudeur par certains hommes de droit.

 Habillée d’un décolleté couleur cendre avec un soutien-gorge noir, exposant une partie des seins, pipe à la bouche avec une fumée qui se dégage, le tout couronné d’une indication de -18 ans, c’est l’affiche qui fait réagir plus d’un à Conakry.

Pour une image d’un produit interdit avant d’être réglementé, les réactions ne se font pas attendre. Cette publicité exposée à tous les âges et couches sociales, est considérée comme une atteinte à la morale. »L’affiche ne doit pas exister. La femme représente le respect et la considération. Mettre une femme dans de telles situations n’est pas du tout honorable et éducatif« , soutient Boubacar Sidiki Kéita, fonctionnaire à l’Assemblée nationale.

Selon M. Abdoul Aziz Diallo, professeur de droit, cette réclame viole les articles 175 et 275 du code pénal, qui statuent sur l’outrage public à la pudeur: « Du point de vue juridique, une image où c’est noté -18 ans est illégale, du moment où tous les âges passent par cette voie. Aussi, vu sur le plan social, ce portrait sape nos coutumes et mœurs. Donc le mieux c’est de mettre une autre illustration accessible à tous« .

Hormis l’image controversée de ce panneau publicitaire, le produit exposé donne un autre sujet à débat. Avec les risques de cancers du poumon, des lèvres, de la vessie et des voies aérodigestives supérieures dont sont exposés les consommateurs, selon une étude de l’OMS, pour certains, la promotion de la chicha doit être prohibée.

« Un produit qui nuit autant à la santé de nos enfants et les conduit à la débauche, ne doit faire l’objet d’une publicité. C’est incompréhensible et inacceptable que nos enfants soient exposés à ces genres de panneaux« , s’indigne Aissatou Diallo institutrice.

Si dans les autres Etats la publicités du tabac est interdite ou réglementée, l’on se demande bien quelles raisons ont poussé l’Office guinéen de publicité (OGP) à approuver l’affichage d’un produit contesté sur une image aussi bouleversante.

Source: G360

Share This Article

Guinée : Quatre radios fermées et 47 radios et télés dans le viseur de l’Etat

Next Story »

Libéria : Miss Africa continent, la Guinéenne Asmaou invitée par Sirleaf

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFRIQUE

Parcourir plus d'articles

More

ECONOMIE

  • gg-1

    Loto Super 4 Jackpot : Une agréable surprise offerte aux parieurs de Guinée Games

    2 mois ago

    Lundi 04 décembre 2017, la société de loterie guinéenne, ‘’Guinée Games’’ procédera au lancement officiel  de son nouveau produit appelé ‘’Super 4 Jackpot’’. Cette cagnotte mise en ...

    Read More
  • abdallah

    Commerçants victimes de pillage: Le Goha menace de fermer les marchés du pays si…

    4 mois ago

    L’épineuse question de dédommagement des commerçants victimes de pillages lors des évènements politiques  de ces dernières années est loin d’être mise au placard par le Groupe Organisé ...

    Read More
  • ananas_2_0

    Économie: Reprise de la commercialisation de l’ananas guinéen en France

    6 mois ago

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour les paysans guinéens. La consommation de l’ananas du pays va bienôt franchir les frontières nationales et africaines. Selon Rfi, avec 100 ...

    Read More
  • Parcourir plus d'articles

    More

    CULTURE

    SOCIETE

    Parcourir plus d'articles

    More
    }