ali-abdallah-saleh
  • Page Views 82

Yémen : Selon les houthis, l’ex-président Ali Abdallah Saleh

Les rebelles assurent ce lundi que l’ex-président, avec lequel ils étaient en conflit, a été tué lors de combats dans la capitale Sanaa.

Lundi, les rebelles houthis au Yémen ont affirmé que l’ancien président Ali Abdallah Saleh – avec lequel ils étaient entrés en conflit la semaine dernière – avait été tué lors de combats dans la capitale Sanaa.

« Le ministère de l’Intérieur (contrôlé par les rebelles) annonce la fin de la milice de la trahison et la mort de son chef (Ali Abdallah Saleh) et d’un certain nombre de ses éléments criminels », a assuré la chaîne de télévision des houthis, Al-Massira, en citant un communiqué. La mort de l’ancien président, âgé de 75 ans, n’a pas tout de suite été confirmée par son parti, le Congrès populaire général (CPG), ou par des proches. Des photos et des vidéos, apparemment filmées par des rebelles, ont circulé sur les réseaux sociaux, juste avant l’annonce des houthis, montrant ce qui semble être l’ancien président, apparemment sans vie, avec une profonde entaille à l’arrière de la tête. Une vidéo l’a montré transporté dans une couverture fleurie, les traits figés et la chemise ensanglantée. Un photographe de l’Agence France-Presse a pu s’approcher de la résidence de l’ancien président à Hadda, quartier du sud de la capitale, mais n’a pas pu y entrer. Il a constaté que la résidence avait été endommagée par des combats.

Plusieurs années de conflits

Ali Abdallah Saleh a présidé le Yémen pendant trente-trois ans avant de céder le pouvoir, en 2012, sous la pression de la rue. Il s’est allié en 2014 avec les rebelles chiites houthis, soutenus par l’Iran, pour prendre le contrôle de Sanaa, avant d’annoncer ces derniers jours la rupture de cette alliance. Des responsables houthis l’ont ensuite menacé de mort. La crise entre Ali Abdallah Saleh et les houthis pour le contrôle des finances et le partage du pouvoir, aggravée par des soupçons de contacts secrets entre l’ex-président et Riyad, a dégénéré dans la capitale yéménite qu’ils contrôlaient ensemble depuis plus de trois ans. Des combats ont éclaté entre ces alliés, faisant au moins 100 morts ou blessés de part et d’autre depuis mercredi dernier, selon une source sécuritaire et des sources hospitalières. Dans un coup de théâtre, Ali Abdallah Saleh s’est dit prêt samedi à ouvrir « une nouvelle page » avec les Saoudiens qui étaient devenus ses ennemis ces dernières années.

Le Point

Share This Article

Majesty Cup (Oman): Kouyaté grand artisan de la qualif de Muscat pour les 8è de finale

Next Story »

Guinée : La grève des enseignants suspendue pour deux mois

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AFRIQUE

Parcourir plus d'articles

More

ECONOMIE

  • gg-1

    Loto Super 4 Jackpot : Une agréable surprise offerte aux parieurs de Guinée Games

    2 mois ago

    Lundi 04 décembre 2017, la société de loterie guinéenne, ‘’Guinée Games’’ procédera au lancement officiel  de son nouveau produit appelé ‘’Super 4 Jackpot’’. Cette cagnotte mise en ...

    Read More
  • abdallah

    Commerçants victimes de pillage: Le Goha menace de fermer les marchés du pays si…

    4 mois ago

    L’épineuse question de dédommagement des commerçants victimes de pillages lors des évènements politiques  de ces dernières années est loin d’être mise au placard par le Groupe Organisé ...

    Read More
  • ananas_2_0

    Économie: Reprise de la commercialisation de l’ananas guinéen en France

    6 mois ago

    C’est plutôt une bonne nouvelle pour les paysans guinéens. La consommation de l’ananas du pays va bienôt franchir les frontières nationales et africaines. Selon Rfi, avec 100 ...

    Read More
  • Parcourir plus d'articles

    More

    CULTURE

    SOCIETE

    Parcourir plus d'articles

    More
    }